PHOTO Tonya Kinzinger : la comédienne d'Un si grand soleil célèbre les 18 ans de son fils Sacha avec un tendre message

·1 min de lecture

Pour de nombreux fans, elle reste la délicieuse Jessica la danseuse et chorégraphe de Sous le soleil, pourtant à 52 ans la belle fait désormais les beaux jours d'Un si grand soleil sur France 2 depuis fin 2018. Elle y prête ses traits délicats et son impeccable silhouette à la très efficace chef de service de l'hôpital de Montpellier Janet Lewis, mère de la ravissante Emmy et amoureuse du commissaire Becker. Mais hors écran, point de fille dans la vie de la comédienne. De son union célébrée en 1998 avec Bernard Lignon, Tonya Kinzinger n'a eu qu'un fils unique, Sacha, qui célèbre en ce 25 mai son dix-huitième anniversaire...

Un évènement que sa maman n'aurait passé sous silence pour rien au monde, elle qui est si fière de son garçon. Sur son compte Instagram l'ancienne héroïne d'Extrême Limite a donc dévoilé un cliché ancien, sur lequel elle figure aux côtés de son adorable petit bonhomme une casquette vissée sur son opulente chevelure blonde et ondulée. Impossible de ne pas remarquer le regard débordant d'amour que l'ancien mannequin pose sur son fils. En légende, forcément très émue Tonya Kinzinger indique : "Une image est plus forte que n’importe quel mot... 18 ans de pur bonheur intense !!! Je suis la maman la plus heureuse du monde grâce à toi. Tu es devenu un homme, celui dont j’ai toujours rêvé ! Bon anniversaire mon fils adoré. Je t’aime de tout mon cœur ."

Des mots tendres qui sont allés droit au coeur de ses admirateurs à commencer par Kamel Ouali papa depuis peu d'un (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Axel Bauer : le jour où Philippe Manœuvre lui a sauvé la vie sur scène
Rendez-vous en terre inconnue : comment Vianney a-t-il fait pour briser la glace avec les Afars en Ethiopie ?
Elodie Gossuin maman de quatre enfants : ce souvenir émouvant de sa première Fête des mères
Marc Lavoine bouleversé par l’hospitalisation d’un de ses enfants : « Cela remet beaucoup de choses en place »
Nabilla se prend pour Jean Castex à bord du TGV Paris-La Rochelle