PHOTO Stéphane Bern : cette tradition désuète qu'il continue de perpétuer chaque année

·1 min de lecture

Ce n’est un secret pour personne, Stéphane Bern est passionné d’Histoire. Ce n’est pas pour rien qu’il présente depuis plusieurs années maintenant l’émission Secrets d’Histoire qui raconte la vie de grands personnages français et ouvre les portes de lieux d'exception. Sa passion et son engagement pour le patrimoine l’ont même amené à être appelé par le président Emmanuel Macron, en 2017, pour une mission de préservation des bâtiments et des trésors du patrimoine français. Et il s’y connaît puisqu’en 2013, il a racheté le collège royal et militaire de Thirons-Gardais, collège à l’abandon où il a entrepris d’importants travaux de rénovation.

« Au fil des années, en présentant mes émission Secrets d’Histoire ou Le village préféré des Français et Le monument préféré des Français ou plus récemment Visites privées sur France 2, j’ai pris conscience de l’enjeu crucial pour chacun d’entre nous de défendre le patrimoine national », indique Stéphane Bern sur le site du collège royal et militaire de Thirons-Gardais dont la rénovation a été pour lui un « exaltant défi ». « Les bâtiments étaient à l’abandon depuis huit ans et menaçaient de se dégrader davantage », explique-t-il. Il les a donc rénovés et les a transformés en musée. Une véritable fierté. Fierté qu’il affiche même sur… ses cartes de vœux.

Sur Instagram, lundi 21 décembre, Stéphane Bern a en effet dévoilé qu’il continuait de perpétuer la tradition des cartes de vœux. En cette fin année, c’est une photo du collège de Thirons-Gardais (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Patrick Sébastien : sa carrière télé définitivement terminée ? Il fait une mise au point
PHOTO Charlène de Monaco partage un cliché très étonnant du prince Albert
Sophie Davant : découvrez les « objets exceptionnels » du prime de Noël d'Affaire conclue
PHOTO Guillaume Pley papa : il pose avec la maman et dévoile le visage de son fils
George Clooney : le métier qu’il voulait faire avant de devenir acteur (et ça n’a rien à voir)