PHOTO Shannen Doherty atteinte d’un cancer, elle partage un message poignant pendant le confinement

Après avoir enchainé les traitements depuis 2015, Shannen Doherty avait finalement annoncé sa rémission en 2018. Malheureusement, le bonheur n’aura été que de courte durée. Le 4 février dernier, c’est avec beaucoup de chagrin qu’elle annonçait la rechute de son cancer du sein. Heureusement, la comédienne est très bien entourée. Et elle n’oublie jamais d’être reconnaissante envers ses fans et ses proches qui lui apportent le soutien nécessaire à son combat. Mais avec les évènements actuels, c’est au tour de l’héroïne de Beverly Hills de venir en aide à sa façon. Alors que de nombreuses célébrités n’hésitent pas à partager leurs conseils face au coronavirus qui gagne du terrain sur la planète, Shannen Doherty a souhaité en faire autant. L’actrice de 48 ans donc partagé un message fort sur son compte Instagram.

Shannen Doherty dévoile un message émouvant

Avec un cancer du sein de stade 4, Shannen Doherty fait partie des personnes les plus vulnérables face au Covid-19. Et il est clair qu’elle ne prend pas cette maladie à la légère. Ni pour elle, ni pour les autres. Ce samedi 21 mars, la copine de Sarah Michelle Gellar et Selma Blair a donc posté une photo d’elle sur son réseau social. On découvre son visage accompagné d’un filtre de fleurs. Elle pose avec une pancarte entre les mains sur lequel est écrit : « Je reste à la maison ( et je râle) pour nous tous ». Et pour appuyer son image l’interprète de Brenda Walsh a ajouté un commentaire poignant : « Je reste à la maison pour nous

Retrouvez cet article sur Voici

Laurent Kérusoré critiqué après une vidéo sur le confinement, il rétorque
Sylvie Tellier : sa belle initiative pour vivre "au mieux cette période inédite"
Jarry et Alessandra Sublet se moquent du casting de Mask Singer, Julie Zenatti leur répond
Harvey Weinstein serait positif au coronavirus : l’ex-producteur emprisonné a été placé en isolement
VIDEO Les enfants de la télé : Michaël Youn envoie une petite pique à Emmanuel Macron