PHOTO - Sarah Ferguson copieusement insultée, après la mise en cause d’Andrew dans un "trafic sexuel"

C'est une affaire qui éclabousse de nombreuses personnalités, et que certains auraient préféré garder secret... Depuis le 10 août dernier, l'Amérique est en ébullition. En cause ? Le suicide du milliardaire Jeffrey Epstein dans la prison new-yorkaise dans laquelle il était détenu depuis un mois, accusé d'exploitation et d'agressions sexuelles sur des dizaines de jeunes filles mineures. Très influent, l'homme d'affaires fréquentait les milieux les plus fermés et inaccessibles, et il n'était pas peu fréquent de le croiser à des soirées interminables aux côtés notamment de Donald Trump, de Bill Clinton ou encore du prince Andrew, dont il était l'un des amis intimes.

Une relation qui fait tâche pour l'image de la Couronne britannique, mêlée bien malgré elle à l'un des pus grands faits-divers de ces dernières années. Soutenu par sa mère, la reine Elisabeth II, le prince Andrew reste néanmoins dans le viseur de plusieurs médias américains, qui n'ont pas manqué de rappeler l'évocation du nom du petit frère du prince Charles dans les documents confidentiels qui détaillent le trafic sexuel orchestré par Jeffrey Epstein. Rarement enclin à commenter les nombreuses rumeurs autour des membres de la famille royale, le palais de Buckingham est récemment monté au créneau pour nier toute implication du duc d'York dans l'affaire.

Pourtant, une autre personne liée à la Couronne britannique a également été salie par le scandale. Sarah Ferguson, l'ex-épouse du prince Andrew, qui aurait reçu d'importantes

Retrouvez cet article sur GALA

Jeffrey Epstein : le milliardaire arrêté pour trafic sexuel éclabousse la famille royale
Sarah Ferguson a déjà fui Balmoral, à cause de son ennemi juré chez les Windsor
Sarah Ferguson, très émue par un récent exploit
Sarah Ferguson dans l’angoisse : une ancienne collaboratrice psychopathe bientôt relâchée de prison
Eugenie d’York enceinte ? Quand Sarah Ferguson répond directement aux rumeurs