PHOTO Richard Berry accusé de viols sur sa fille : son épouse Pascale Louange poste un message énigmatique

·1 min de lecture

Depuis le mardi 2 février, tous les regards sont tournés vers Richard Berry. A 70 ans, le cinéaste est accusé de viols, d’agressions sexuelles et de corruption de mineur par sa fille Coline Berry. Depuis, l’opinion publique est déchirée. Il y a ceux qui soutiennent Coline Berry, et ceux qui ne peuvent croire en la culpabilité de son père. La fille de Catherine Hiegel avait partagé un récit très détaillé des sévices que lui aurait fait subir l’acteur dans les colonnes du Monde.

“Il me montrait comment son sexe pouvait bouger. Evidemment, j’étais petite, je me disais : « Ah, il peut faire bouger son sexe ». Plus tard, j’ai compris que quand un sexe d’homme bouge, c’est qu’il est en érection”, racontait Coline Berry. Si la cousine de Marilou Berry affirmait qu’elle pourrait retirer sa plainte à condition que son père reconnaisse publiquement les faits qui lui sont reprochés, ce dernier n’a jamais pris la parole pour réagir aux accusations de sa fille.

A l’inverse, son épouse Pascale Louange avait immédiatement posté un message à la suite de la prise de parole de Coline Berry. “Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous”, écrivait-elle sur Instagram le 4 février dernier. Quatre mois après ce message, Pascale Louange vient de nouveau d’en publier un autre sur Instagram. Et il est tout aussi énigmatique que le précédent. “La vérité attend. Seul le mensonge est pressé”, a publié l’épouse de Richard Berry ce matin. Une phrase de l’écrivain Alexandru Vlahuta. Reste à savoir (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Géraldine Lapalus pose complètement nue dans une piscine, c'est très chaud
Cani-gourmand la marque de friandises pour chiens développe des activités dédiées au bien être canin
Caroline Ithurbide séparée de Boris Ehrgott : la chroniqueuse évoque sa difficile rupture
Roméo Elvis accusé d'agression sexuelle : sa compagne Léna Simonne sort du silence
Sarah Abitbol boycottée ? Elle s'attaque Nathalie Péchalat, la présidente de la fédération des sports de glace