PHOTO René-Charles relooké : le fils de Céline Dion fait un retour fracassant sur Instagram

·1 min de lecture

René-Charles Angélil a pris de court ses abonnés Instagram. Dans la nuit de ce mardi 29 à ce mercredi 30 décembre, le fils de Céline Dion a supprimé toutes ses publications pour n'en laisser qu'une seule : une photo de lui en noir et blanc avec un look assez inhabituel. En effet le grand-frère de Nelson et Eddy s'y dévoile dans une tenue sportive, un bonnet noir vissé sur la tête. Mais le plus grand changement est sans conteste sa barbe, bien plus épaisse qu'à l'ordinaire. "Tu as l'air siiiiiiii grand sur cette photo ! Et je vois ton visage depuis que tu es né", "Tu as très bonne mine comme ça", "J'aime ton nouveau look", ont-ils été nombreux à commenter. Un changement qui s'explique probablement par le fait qu'il souhaite donner une nouvelle impulsion à sa carrière d'artiste. En légende il a en effet conseillé à ses abonnés de se tenir prêts car "de la nouvelle musique est en route." Il n'en fallait pas plus pour que ces derniers se mettent à rêver d'un duo avec son illustre mère de 52 ans...

Bien qu'admiratifs de René-Charles Angélil, tous les abonnés de ce dernier ont évidemment une passion commune pour sa mère, Céline Dion. C'est pourquoi ils espèrent la voir chanter à ses côtés sur le nouveau projet qu'il leur réserve. Mais pour en avoir le coeur net, il faudra s'armer d'un peu de patience. A en croire la manière dont il a épuré sa page Instagram, le fils de Réné Angélil n'a pas l'intention de vendre la mèche de si tôt. Une seule chose est sûre : il éprouve un amour inconditionnel (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Valérie Benaïm menacée et insultée : un homme condamné
PHOTO Elodie Gossuin célèbre l'anniversaire de son titre de Miss Europe
"Arrêtez de mettre en scène la vie qui est la nôtre" : Karine Le Marchand prise à partie par une internaute
Obsèques de Claude Brasseur : ce célèbre comédien bouleversé pendant l'office
Augustin Trapenard quitte Canal + : les raisons de son départ dévoilées