PHOTO - Le prince Harry, le visage fermé, aperçu pour la première fois depuis le scandale

Le prince Harry n'en a pas encore tout à fait terminé avec ses engagements royaux. Ce jeudi 16 janvier, l'époux de Meghan Markle s'est rendu comme prévu à Buckingham Palace. Quelques jours après l'annonce fracassante des Sussex, qui ont décidé de renoncer à leurs fonctions royales, le papa d'Archie faisait ici sa première sortie. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il porte les stigmates des derniers jours tumultueux sur le visage. A son arrivée au Palais, le prince Harry était impassible installé à l'arrière d'une voiture. Les yeux baissés, la mine renfrognée, les lèvres pincées... compliqué d'imaginer que le duc de Sussex se rendait alors à un événement joyeux : le tirage au sort de la Coupe du monde de rugby, qui se déroulera en 2021 en Angleterre. Contrairement à son épouse, qui était souriante et décontractée pour ses premières sorties après l'annonce, la joie ne transpirait pas sur le visage du prince Harry. Malgré tout, il a choisi d'honorer cet engagement prévu bien avant le scandale.

"À la lumière de tout ce qui s'est passé récemment, nous sommes honorés qu'il fasse le tirage au sort, s'est réjoui le directeur général de la Rugby Football League, Ralph Rimmer. Il a été un excellent mécène pour nous. Bien sûr, il y aura les yeux et les oreilles des médias du monde entier sur cet événement et je suppose que l'événement en bénéficiera." Lui, espère que le prince Harry - le patron de la Rugby Football League depuis 2016 - continuera d'endosser ce rôle malgré son retrait

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTOS - Brad Pitt et Angelina Jolie, Jean Dujardin et Alexandra Lamy… Les ruptures les plus marquantes des années 2010
Kate Middleton : ce petit geste romantique de William passé presque inaperçu
La blague osée de Michaël Youn sur Patrick Bruel en plein concert des Enfoirés
PHOTO - Alexandra Rosenfeld poste un cliché de Hugo Clément qui provoque l'hilarité des internautes !
Le prince Harry interrogé sur Meghan Markle : son attitude provocante face aux journalistes