PHOTO - Olga Kurylenko, complètement guérie du coronavirus, peut à nouveau serrer son fils dans ses bras

Tenir son fils dans ses bras, réchauffée par un feu de cheminée. Cette scène pourrait représenter un amour maternel anodin s’il n’y avait un masque chirurgical posé sur le visage d’Olga Kurylenko pour rappeler la réalité. La pandémie de coronavirus sévit et l’ex-James Bond girl (Quantum of Solace) a été contaminée.

En légende, écrite en anglais et en russe, l’actrice d’origine ukrainienne fait le point sur les épreuves traversées : « J'ai complètement récupéré 🙏 Pour récapituler : Pendant une semaine, je me suis sentie assez mal et j'étais surtout au lit, en train de dormir, avec une forte fièvre et un fort mal de tête. La deuxième semaine, la fièvre avait disparu, mais une légère toux est apparue et je me suis sentie très fatiguée. À la fin de la deuxième semaine, je me sentais tout à fait bien. La toux a presque disparu, bien que je tousse encore le matin, mais elle disparaît complètement pour la journée ! »

À contre-courant du reste du monde, le Royaume-Uni célébrait la fête des mères ce dimanche 22 mars au lieu du 10 mai comme presque partout ailleurs, Olga Kurylenko l’a noté et s’est empressée de se faire le cadeau d’un moment de chaleur avec son fils pour l’occasion : « Je me sens bien ! Et maintenant, je profite de ce temps pour réfléchir à beaucoup de choses et passer du temps avec mon fils. » Longtemps, elle s’est attelée à ce que son fils ne soit pas un enfant gâté mais après trois semaines de gestes barrière, l’heure est venue de le choyer.

Retrouvez cet article sur GALA

Melania Trump confinée et claquemurée dans les appartements de la Maison Blanche
Jair Bolsonaro, qui avait insulté Brigitte Macron, fait une drôle de remarque sur les sexagénaires et la maladie
Eva Longoria : sa voix française Odile Schmitt, est morte
Meghan Markle et Harry lorgnent sur une superbe maison près d’un couple de stars
PHOTO - La princesse Victoria de Suède raconte en photos son confinement royal