Cette photo obtenue après 3.000 heures de plongée décroche le prestigieux grand prix du Wildlife Photographer of the Year !

·1 min de lecture

Laurent Ballesta. Il est biologiste, plongeur et photographe. Et à Futura, on le connait bien. Très bien même. Il y a quelques années, il est devenu l’un de nos parrains. Avec l’envie de partager avec nous sa soif de découvertes. De nous amener à ressentir et mieux comprendre le monde de la mer. Pour nous encourager à le protéger.

L’année dernière, il avait décroché une mention spéciale. Le jury du Wildlife Photographer of the Year — qui avait consacré « l’étreinte d’un tigre » — avait souhaité « hautement recommander » deux de ses magnifiques clichés sous-marins.

Surprenant, énergique, intrigant, beau

Cette année, Laurent Ballesta devient le premier Français à remporter le grand prix de ce concours prestigieux. Une récompense qu’il obtient pour sa photo « Création », choisie parmi plus de 50.000 photos en compétition. Elle montre la ponte des mérous de Polynésie française. Un moment rempli d’émotion et de poésie. Un moment unique dans l’année. Celui où la femelle lâche un nuage d’œufs vers lequel les mâles se ruent dans l’espoir de les féconder. « Une image surprenante, énergique, intrigante. Une beauté provenant d’un autre monde », souligne Rosamund Kidman Cox, présidente du jury.

Il aura fallu pas moins de cinq années d’efforts au photographe pour parvenir à immortaliser cet instant magique. L’équivalent de 3.000 heures de plongée avec l’équipe Gombessa. Quelque 85.000 photos déclenchées. Avant qu’enfin, la nature lui fasse ce joli cadeau.

Les mystérieux anneaux de corail de Méditerranée : le nouveau défi de l'équipe de Laurent Ballesta

« Ce nuage d’œufs, au destin incertain, a la forme d’un point d’interrogation. J’y vois comme un symbole, celui des incertitudes qui pèsent sur l’avenir de la biodiversité mondiale, même dans les lieux aussi préservés que la Réserve de Fakarava en Polynésie française, classée Man & Biosphere par l’UNESCO », commente Laurent Ballesta, ému aux larmes.

« Création », grand prix du Wildlife Photographer of the Year 2021. © Laurent...
« Création », grand prix du Wildlife Photographer of the Year 2021. © Laurent...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles