Non, cette photo ne montre pas le procès d’un garçon accusé d’avoir volé de la nourriture

·2 min de lecture

Une photo partagée des milliers de fois depuis fin octobre sur Facebook prétend montrer le procès d’un jeune garçon aux Etats-Unis, jugé pour avoir volé de quoi se nourrir dans un magasin. C’est faux, l'image a été détournée : le garçon était accusé d’avoir tué son demi-frère de deux ans, en Floride aux Etats-Unis.

Un enfant en uniforme orange de détenu et menottes aux poignets. Il se tient debout, entouré de quatre policiers et d’un homme en costume. La photo s’accompagne d’un long texte qui retranscrit un dialogue supposé entre le garçon qui a été "surpris en train de voler dans un magasin en Amérique" et le juge. Ce dernier lui demande s’il a bien volé du pain et pourquoi il l'a fait. Réponse : "Je n'ai que ma mère qui est alitée et malade et qui n'a pas de travail. Pour elle, j'ai volé du pain et du fromage".

Verdict du juge : toutes les personnes présentes dans la salle d’audience doivent donner dix dollars au jeune garçon, le juge compris. "Si une personne est surprise en train de voler du pain, tous les membres de cette communauté, de la société et du pays devraient avoir honte !", est-il censé avoir déclaré.

L’histoire a été partagée plus de 20.000 fois depuis fin octobre, par exemple ici. Des publications similaires circulent dans plusieurs pays africains, par exemple au Cameroun, au Sénégal, en Côte d'Ivoire ou en RDC.

Dans les commentaires, nombreux internautes félicitent le juge pour la “leçon de vie” qu’il a donné à travers ce procès.

Capture d'écran de Facebook faite le 3 novembre 2021. Floutage réalisé par l'AFP

Pourtant, le garçon sur cette photo n’a pas comparu pour vol de pain comme le prétend la publication. La photo a fait l’objet de vérification de l’AFP en juillet 2021 en anglais (en Birmanie) et en polonais.

Jugé pour meurtre

L’AFP avait retrouvé la photo publiée en janvier 2012 sur le site du journal américain The Florida Times-Union, au sujet d'un procès qui a eu lieu en 2011.

La longue légende de la photo explique qu'il s'agit du procès de Cristian Juan Fernandez, un garçon de 12 ans accusé de meurtre.

"Le 2 juin, les autorités ont annoncé que Cristian Juan Fernandez, 12 ans, était accusé de meurtre au premier degré, le plus jeune de l'histoire de Jacksonville. Il lui est reproché d'avoir battu à mort son demi-frère de 2 ans, David Galarraga. Galarraga est décédé en mars d'une fracture du crâne, d'une hémorragie cérébrale et d'ecchymoses à l'œil gauche et au nez. La famille a déclaré qu'il avait eu un accident sur une aire de jeux. La mère de Cristian, Biannela Marie Susana, 25 ans, a été inculpée en avril d'homicide involontaire aggravé par négligence. Le mandat d'arrêt indiquait qu'elle était rentrée chez elle et a trouvé Galarraga inconscient, mais qu'elle n'avait pas appelé le 911."

Capture d'écran du The FloridaTimes-Union publié en 2012 faite en juin 2021. Floutage réalisé par l'AFP.

Un autre article sur le même site, datant de janvier 2018 revient sur l’affaire :"Les avocats modifient les conditions de libération de Cristian Fernandez”.

Cinq jours après que ses avocats eurent demandé une suspension temporaire de certaines conditions de détention, le garçon a été libéré rapportait le 15 janvier 2018 le site d’information local News 4 Jax.

Dans la vidéo accompagnant l’article, sont reconnaissables les images du procès de 2011.

Capture d'écran du site News 4 Jax, réalisée le 2 novembre 2021

Ce procès avait été très médiatisé à l'époque car le garçon avait été jugé comme un adulte et non comme un mineur (1,2). La peine pour un adulte pour un crime de cet ordre est la perpétuité, là ou un mineur risque deux ans de prison.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles