PHOTO Mylène Farmer : cette bourde qui a créé l'hystérie chez ses fans

Mylène Farmer a fait de sa vie privée un coffre fort. Et pour être certaine que rien n’en sorte, elle se fait tout simplement la plus discrète possible ! Même lors de grands évènements – ce fut le cas lors du dernier défilé de Jean-Paul Gauthier ou de son triomphe au Zénith -, la chanteuse de 58 ans refuse de prendre la parole publiquement. La compagne de Benoît di Sabatino, qui n'a même pas de réseaux sociaux, a donc dû trouver une parade pour rendre hommage au personnel médical qui lutte efficacement contre le coronavirus. Pour ce faire, elle est passée par le compte Twitter de la société de management de Pascal Nègre, qui a publié à sa place un croquis réalisé par ses soins. Sur ce dernier, l’interprète de Sans contrefaçon a dessiné ce qui semble être un soignant qui se tient debout sur le virus, entouré des légendes suivantes : « 1/ Virus a tort 2/ C’est beau l’amour 3/ L’infirmière pleure 4/ Je l’aime. »

Mylène Farmer crée l'hystérie chez ses fans

En commentaires, les fans de Mylène Farmer ont évidemment été des centaines à féliciter la star non seulement pour son coup de crayon, mais également pour sa touchante pensée à ceux qui se battent pour assurer la sécurité de tous. Sauf qu’un détail est rapidement venu voler la vedette à son croquis. En effet un internaute très observateur a constaté que le dessin avait été réalisé… au dos d’une attestation de sortie remplie ! De quoi amuser les utilisateurs de Twitter, qui ont qualifié l’interprète de Désanchantée de « Queen du confinement.

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Incroyables Transformations : Nicolas Waldorf massacre un candidat aux cheveux gras
Laura Tenoudji va mieux grâce au traitement à la chloroquine, elle raconte son expérience
Michel Sarran engagé, Slimane et Vitaa, Kim Kardashian… 5 Gossips pour terminer la journée
Sophie Davant confinée : Caroline Margeridon lui fait une déclaration très gênante... sur ses pieds
Tony Parker "trop" sévère avec ses fils ? Il se confie sur leur éducation