PHOTO Mercotte partage une rare photo de son fils au côté de Christine Bravo

·1 min de lecture

Mercotte se souviendra pendant longtemps de cette dernière saison du Meilleur Pâtissier. Avec la crise sanitaire liée au coronavirus, la production de M6 a dû revoir ses plans. Ainsi, l’acolyte de Cyril Lignac âgée de 78 ans n’a pu participer physiquement au tournage de l’émission. Considérée comme une personne à risque face à la Covid-19, c’est grâce à la magie des nouvelles technologiques qu’elle a tout de même pu garder un oeil sur la compétition. Véritable passionnée par la pâtisserie, Jacqueline Mercorelli, de son vrai nom, partage aussi cette passion sur les réseaux sociaux. Maman de quatre enfants et grand-mère de dix petits-enfants (rien que ça !), Mercotte est comblée par l'amour de sa joyeuse famille.

Il y a quelques jours, c’est sur son compte Instagram que Mercotte avait fièrement posté une photo de son fils aîné qui vit à Cuba. Le « MacGyver local » comme elle s’en amuse, a ainsi pu faire la rencontre d’un autre visage du petit écran français. En effet, sur son compte Instagram, Christine Bravo poste régulièrement des photos de son tour du monde. Loin de la télévision, l’animatrice de 64 ans a décidé de sillonner les plus belles routes du monde.

Ce qui l’a donc menée à Cuba, sur la route du fils de Mercotte. « Le fils à Mercotte et ma pomme à l’hôtel Manzana. C’est un gars, tu lui demandes un sandwich normal, il le fourre de caviar. Mais lui, il se déniche une endive, il danse le Sirtaki. Oui, il y a des contrebandiers d’endives à Cuba ! Et il les connaît tous. En (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Opération Renaissance : qui est le docteur David Nocca, expert de l'émission de M6 ?
PHOTO Maeva Ghennam (les Marseillais) atteinte de la Covid-19, elle fait son testament
Iris Mittenaere : sa déclaration d'amour enflammée à Diego El Glaoui pour son anniversaire
Philippe Bouvard : ses propos sur la mort de Coluche qui remettent en question la thèse de l’accident
Sarah Abitbol "soulagée" : sa réaction à la mise en examen de son ancien entraîneur, Gilles Beyer