PHOTO - Melania Trump aux anges, son fils Barron fête ses 15 ans !

·1 min de lecture

C’est le petit dernier de la grande famille. Barron Trump célèbre ses 15 ans ce samedi 20 mars. Depuis qu’il est né, le fils de Donald Trump a été soumis à une vie sous les projecteurs. Maintenant que son père n’est plus président des États-Unis, il peut davantage échapper au regard du public qu’au cours des quatre dernières années. C’est peut-être pour cette raison que sa mère, Melania Trump, a choisi d’annoncer cet anniversaire sur Twitter par le biais d’une photo montrant simplement deux ballons gonflables représentant les chiffres 1 et 5.

Melania Trump entretient une relation fusionnelle avec son fils. Le reste de sa famille aussi. Barron n’a en effet jamais eu besoin des services d’une nounou, puisque ce sont ses grands-parents maternels, Amalija et Viktor Knavs, qui ont toujours insisté pour s’occuper de lui.

Par ailleurs, le prénom du jeune homme est lié à une anecdote peut paraître un peu saugrenue, voire gênante. Toutefois elle est à l'image de la personnalité de Donald Trump, qui, avant d'être président des États-Unis, a été un magnat de l'immobilier et une personnalité incontournable de New York. Le prénom de son dernier né, Barron, est en fait un pseudonyme qu'il utilisait au cours de sa jeunesse. Il se faisait en effet passer pour un certain John Barron, pour raconter aux médias ses exploits sexuels, comme le rapporte Vanity Fair. En incarnant un prétendu attaché de presse de ses entreprises immobilières, il informait les journalistes de ses idylles, allant jusqu'à (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Donald Trump Jr. et Kimberly Guilfoyle toujours plus riches : leur incroyable plus-value à la vente de leur propriété
« Bonjour le massacre » : Caroline Margeridon taclée physiquement par son ex-ami Pierre-Jean Chalençon
Le prince Charles et Camilla plus amoureux que jamais : la photo du bonheur
Coup de massue : Les Z'amours, c'est fini ! France 2 annonce l'arrêt de la mythique émission après 26 ans
Isabelle Balkany : son coup de gueule bestial sur Twitter, "halte à la discrimination »