Cette photo de Macron et Zelensky à Kiev vaut le détour(nement)

Cette photo de Macron et Zelensky à Kiev vaut le détour(nement) (Photo: Pool via Reuters via Reuters)
Cette photo de Macron et Zelensky à Kiev vaut le détour(nement) (Photo: Pool via Reuters via Reuters)

Une photo prise par un journaliste lors de la visite du président de la République en Ukraine inspire certains internautes français.

POLITIQUE - En allant à Kiev, Emmanuel Macron voulait envoyer plusieurs messages mais sans doute pas ceux imaginés par les internautes. Ce jeudi 16 juin, le président français s’est rendu en Ukraine, en compagnie du Premier ministre italien et du chancelier allemand, pour rencontrer Volodymir Zelensky.

Après une conférence de presse conjointe, au cours de laquelle les trois dirigeants se sont dits prêts à accorder “immédiatement” le statut de candidat à l’UE au pays victime de l’invasion russe, Emmanuel Macron et son homologue ukrainien ont passé plusieurs secondes à se serrer la main. Une façon de mettre en scène le soutien de la France à l’Ukraine. Et de permettre aux journalistes présents sur place de faire les images d’usage.

L’une d’entre-elles, capturée par le photographe Ludovic Marin de l’AFP, fait la une de L’Est Républicain, mais aussi le bonheur de l’imagination de certains sur les réseaux sociaux.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, plusieurs habitués de Twitter rapprochent cette scène d’un mème bien connu des internautes, lequel met en scène deux jeunes en boîte de nuit.

D’autres imaginent des tableaux moins diplomatiques mais tout aussi taquins.

À voir également sur Le HuffPost: Emmanuel Macron à Kiev pour délivrer un message “d’unité européenne”

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Emmanuel Macron en Ukraine: le résumé de sa journée en images

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles