PHOTO - Laurence Boccolini pose au naturel pour sa fille Willow, 6 ans : les internautes conquis !

Être parent d'un enfant en bas âge laisse peu de temps à l'ennui. Ce n'est pas Laurence Boccolini, mère d'une fillette de six ans et demi, qui peut dire le contraire. En parallèle des concerts qu'elle offre à ses abonnés sur les réseaux sociaux, l'animatrice doit s'occuper de sa fille. Et il n'est pas toujours simple d'occuper une filette pleine d'énergie comme semble l'être Willow. En cette période de confinement, cette dernière semble toutefois avoir trouvé une nouvelle vocation : photographe. Son modèle favori ? Sa maman, bien sûr ! Sur les deux clichés partagés sur son compte Instagram, Laurence Boccolini prend la pose de façon naturelle, vêtue d'une longue robe rouge. Afin que les photos de Willow soient réussies, elle accepte de jouer le jeu et arbore ainsi son plus beau sourire.

"Willow a décidé d'être photographe pour Instagram ! J'ai dû poser et j'ai pas eu le temps d'enlever la bouteille de Sanytol dans le fond. Mais quand même, j'aime le travail de cette photographe en herbe. Du coup, elle photographie tout et n'importe quoi dans la maison. Nouvelle vocation !!!!", commente la mère de famille, en légende des deux clichés réalisés par sa fille. Les internautes, eux, sont heureux de revoir leur animatrice préférée tout sourire : "Très jolie Laurence, cette robe vous va à merveille", "Bravo Willow, ta maman est doublement magnifique sous ton objectif" ou encore "Splendide photo et modèle", peut-on lire.

Willow, 6 ans, tente de s'occuper comme elle peut

Alors qu'elle est

Retrouvez cet article sur GALA

PHOTO - Laura Tenoudji, guérie du coronavirus, partage un dessin de son fils Milan en soutien aux soignants
Emmanuel Macron "fatigué" et "au bout de sa vie" : c'est Jean-Luc Mélenchon qui le dit
Marina Carrère d'Encausse affirme qu'on a menti sur l'utilité des masques : "C'était pour la bonne cause"
Le prince Charles "isolé" par le coronavirus : il brise le silence dans une vidéo poignante
Le fils de Meghan et Harry "fait ses dents" et est "heureux sous le soleil de Californie" : ces indiscrétions gênantes