PHOTO Julien Doré pose avec ses chiens : le chanteur fait un triste constat sur le confinement

·1 min de lecture

Julien Doré est bien connu pour ses piques sur les réseaux sociaux… Mais ce samedi 14 novembre 2020, c’est un message subtil qu’il a voulu faire passer. En effet, sur Instagram, le chanteur a posté un cliché de lui avec ses deux chiens… et une légende assez résignée sur la situation actuelle. Alors que la photo montre le chanteur de 38 ans, qui a été comparé à Emmanuel Macron et qui n’a pas apprécié du tout, en compagnie de ses deux chiens sur son canapé, il a fait un parallèle avec… le confinement ! On peut voir que Julien Doré est si proche de ses chiens qu’il n’arrive pas vraiment à leur interdire quoi que ce soit, comme il l’écrit en légende : « L’interdiction du canapé est autant respectée que le confinement II ! Bon week-end à vous les amis, prenez grand soin de vous & de vos proches », écrit-il. Un triste constat sur le confinement… Qui a beaucoup fait rire ses abonnés : « L’interdiction du canap pour qui ? Toi ou Simone et JM ? » rigole l’un. « Et les chaussures sur la table basse Julien ? » se moque l’autre. « Finalement .... c’est pas mal en famille sur le canap’ » remarque un troisième. « Mais quelle belle photo ce n'est jamais qu'un canapé », conclut un autre.

Il est bien connu que Julien Doré est un grand amoureux des chiens… Lui qui a connu le succès dans la Nouvelle star a même adopté deux magnifiques Bergers Blancs Suisses : un mâle prénommé Jean-Marc et une femelle appelée Simone. Il avait d’ailleurs fait participer ses deux toutous dans le morceau « Waf », l’un (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Jean-Claude Van Damme poste un rare cliché de sa magnifique fille Bianca
PHOTO JoeyStarr : son violent tacle à Jean Castex
PHOTO Emmanuelle Berne est enceinte : découvrez l'annonce insolite de la danseuse de Danse avec les stars
Anniversaire du prince Charles : la famille royale lui rend hommage sur les réseaux sociaux
Maeva Ghennam raconte sa violente agression : « Ils m'ont mis un couteau sous la gorge »