PHOTO - Jean-Paul Belmondo : sa petite-fille Annabelle poste un tendre cliché d'anniversaire

·1 min de lecture

Un an de plus ! Ce vendredi 9 avril, Jean-Paul Belmondo fête ses 88 ans. Confiné comme tous les français mais heureux, le monstre sacré du cinéma français a pu profiter d'un peu de temps auprès de ses proches pour souffler cette nouvelle bougie. En témoigne ce cliché posté par sa petite-fille Annabelle, la fille de Florence, sur les réseaux sociaux. La jolie brune de 33 ans a partagé une photo de son grand-père attablé à la brasserie Lipp, comme on peut le voir sur la tasse que l'acteur tient dans sa main gauche. Un petit café, avant de déguster un bon gâteau d'anniversaire ? Jean-Paul Belmondo y apparaît souriant, chaudement vêtu d'un blouson beige, un petit chien assis sur ses genoux.

Sur un autre cliché posté par Annabelle Belmondo, on peut voir l'acteur, tout sourire, tenir sa petit-fille dans ses bras quand elle était bébé, vers le début des années 90. Une photo actuelle et une plus ancienne qui ont charmé les internautes. Par ce cliché, la jeune femme en profite pour donner des nouvelles rassurantes de son grand-père. Alors que les rumeurs alarmantes sur son état de santé ne cessent de se multiplier, l'avocate et ami de l'acteur, maître Michel Godest, avait voulu faire une mise au point le 25 mars dernier dans les colonnes de Nice Matin. Il affirmait que Jean-Paul Belmondo allait bien et qu'il se réjouissant de fêter ses 88 ans avec ses proches. La preuve en image aujourd'hui.

Une nouvelle photo en bonne compagnie qui devrait donc rassurer les nombreux fans de l'acteur. En (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Ça va tuer Loana !" : le cri du coeur de Jean-Edouard Lipa
PHOTO - Emilie Broussouloux, l’épouse de Thomas Hollande, présente leur petit Noé
Brigitte Macron : sa fille Tiphaine Auzière claque la porte de son lycée d'excellence
Dîners clandestins : Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy placés en garde à vue
PHOTO – Ingrid Chauvin : son ex Thierry Peythieu déclare son amitié à Elsa Lunghini