PHOTO - Jalil Lespert joue les photographes pour Laeticia et Joy

·1 min de lecture

Une complicité clairement affichée. Sur Instagram, ce mercredi 7 avril, Laeticia Hallyday a partagé à ses abonnés trois clichés d'elle en compagnie de l'une de ses filles, Joy, sur la plage à Malibu en Californie. La veuve de Johnny Hallyday, qui a ajouté la légende suivante "Love is all we need" (NDLR : "L'amour est tout ce dont nous avons besoin") , n'a pas manqué de remercier le photographe présent à cette occasion. Il s'agit bien évidemment de Jalil Lespert qui a su capter cet instant précieux entre la mère et sa fille. L'ex-compagnon de Sonia Rolland est pleinement adopté par le clan Hallyday, filant le parfait amour avec Laeticia Hallyday avec qui il a aménagé récemment à Los Angeles, en Californie, d'après les informations de Closer.

Les clichés de Laeticia Hallyday aux côtés de sa fille Joy, âgée de 12 ans, a suscité de nombreuses réactions de la part des internautes en commentaires. Par l'intermédiaire de cœurs et d'émoticônes renvoyant à l'amour, les internautes n'ont pas hésité à s'émouvoir devant cette publication. "La complicité trop belle entre une maman et sa fille", "Précieux moment, un lien qui se nourrit de complicité et de force" ou encore "Toute cette complicité et tendresse qui se dégagent en vous, c'est ça l'amour d'une maman et de sa fille", peut-on notamment lire.

Depuis leur rencontre en octobre 2020 à Paris, Laeticia Hallyday et Jalil Lespert ne se quittent plus. Un week-end en amoureux à Rome, un confinement à Marnes-la-Coquette en famille puis deux (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Meghan Markle et Harry : ce nouveau projet auquel on ne s’attendait pas
Patrick Juvet : l’autopsie a révélé les causes de sa mort
Les amis d'Emmanuel Macron sur leurs gardes : Édouard Philippe pourrait leur faire un sale coup
« Beauvau est au courant » : les numéros de téléphone de plusieurs ministres dans la nature
VIDEO - Laurence Ferrari voit un avantage aux gestes barrière : "Si on peut éviter les bises lourdingues"