PHOTO Ingrid Chauvin retrouve le sourire avec ses « deux hommes » de Demain nous appartient

·1 min de lecture

C’était le 27 août 2011. Ce jour-là, Ingrid Chauvin épousait Thierry Peythieu, le premier assistant-réalisateur de la série Les Toqués dont elle était l’actrice principale. Le 17 octobre 2013 naissait leur premier enfant, une petite fille prénommée Jade qui disparaitra malheureusement quelques mois plus tard, le 25 mars 2014, des suites d’une malformation cardiaque. Une véritable épreuve pour le couple qui accueillera finalement son premier enfant deux ans plus tard, le 10 juin 2016 : un petit garçon qu’ils prénommeront Tom. Mais alors que le couple semblait plus uni que jamais, une improbable nouvelle est tombée le mercredi 11 novembre dernier. Sur Instagram, Ingrid Chauvin annonçait en effet leur séparation : « Parfois nos vies ont besoin d’être complètement chamboulées, changées, réorganisées... Avec le père de mon fils, nos chemins se séparent. Je me dois de vous l’annoncer, sans pour autant vouloir communiquer d’avantage. Merci par avance de votre respect que je sais immense. Je vous embrasse. Ingrid. »

Depuis, la comédienne a publié d’autres messages pour le moins énigmatiques, tandis que son ex-compagnon, ancien réalisateur de la série Demain nous appartient, a publié une photographie des plus explicites puisque cette dernière présente un clap fermé. La fin d’une belle histoire donc. Heureusement, Ingrid Chauvin peut compter sur le soutien de ses deux compagnons de tournage : Alexandre Brasseur et Clément Rémiens ! Sur Instagram, elle a en effet publié une photographie où (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Christophe Beaugrand : son compagnon Ghislain Gerin en colère contre un internaute qui traite leur fils de « produit »
PHOTOS Charlène de Monaco : ses jumeaux Jacques et Gabriella adorables aux côtés de leur père
Stéphane Plaza emménage chez Karine Le Marchand : découvrez la réaction inattendue de l'animatrice
Mask Singer : Karine Ferri se cachait sous le costume de l'araignée !
Mask Singer : Basile Boli se cachait sous le costume du requin !