PHOTO Inès Reg s'en prend à Kendall Jenner en story Instagram et c'est hilarant

·1 min de lecture

La dernière publication de Kendall Jenner sur Instagram n'est pas passée inaperçue, et ce n'est rien de le dire ! La top qui participait avec Kylie Jenner sa petite soeur et Kim Kardashian sa soeur aînée à un shooting pour la marque de cette dernière, a littéralement atomisé ses frangines. Les courbes et rondeurs diaboliques de Kylie et Kim séduisent nombre d'admirateurs, mais Kendall a pour elle des jambes interminables, un minois adorable et un fessier qui ne doit rien à la chirurgie esthétique. Toute la journée, des commentaires incrédules ont atterri sur la publication de la volcanique brune " Complètement dingue..." , "La plus belle fille du monde" , "Jamais rien vu de plus beau" , " Ok, elle n'est pas de ce monde", s'enthousiasmaient les internautes dans un étonnant choeur d'unanimes louanges...

Mais on le sait sur Internet le meilleur côtoie le pire. Si certains internautes ne sont que bienveillance et empathie, d'autres ne vivent que pour balancer vacheries et critiques. De nombreux internautes ont ainsi insinué que la photographie avait été retouchée. "Une honte qui risque de créer de l'insécurité chez les toutes jeunes filles qui ont pris Kendall comme modèle ", ont estimé plusieurs internautes, tandis que d'autres choisissaient de rire d'elles-même devant cette perfection incarnée : "La vache il me faudrait 35 bikinis comme ça pour me couvrir les fesses", "J'entends le cri que pousseraient mes parties génitales coupées en deux si je mettais un tel maillot ", "Je vais (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Sylvie Tellier amoureuse : elle pose dans les bras de son mari Laurent
PHOTO Camille Cerf sexy avec un maxi décolleté, elle amuse ses abonnés pour la Saint-Valentin
Stéphane Bern : sa petite pique au gouvernement en faveur de la culture
Jim Bauer (The Voice 2021) : pourquoi il n'a pas parlé de ses parents, Axel Bauer et Nathalie Cardone
Affaire Olivier Duhamel : un proche savait tout et affirme "ne plus dormir de la nuit"