Photo : Huawei démontre à nouveau son impressionnante maîtrise technologique avec les P40

Après le doubles, triple et quadruple... voici le quintuple module caméra ! Si les ingénieurs logiciels de Huawei sont toujours confrontés à un casse-tête logiciel après avoir été privés des services Google, les ingénieurs hardware du géant chinois n’ont, eux, pas ralenti d’un iota.

Annonçant aujourd’hui les trois terminaux de la famille « P40 », Huawei inaugure donc un capteur « géant » qui sera décliné sur toute la gamme. Ainsi que le premier smartphone au monde équipé d’un système de double téléobjectif, le fleuron de la famille : le P40 Pro+.

Module principal : un capteur géant habillé de jaune

Le P30 Pro avait marqué les esprits avec le très grand capteur 1/1.7 pouce de 40 Mpix intégré au module caméra principal. Primo parce qu’il était très grand par rapport à la compétition et deuxio parce qu’il était le premier du genre à remplacer les photosites verts (les « pixels ») par des photosites jaunes – on parle de capteur « RYYB » pour « rouge-jaune-jaune-bleu ». Un changement de couleur qui permet une meilleure collecte des photons en basses lumières. L’entreprise revendique ainsi que sa technologie RYYB lui permet à elle seule de récolter 40% de lumière en plus qu’un capteur équivalent en matrice RGGB traditionnelle.

Le capteur du module principal de tous les P40 prend le même parti : Huawei conserve la structure « rouge-jaune-jaune-bleu » de la matrice colorée. Mais va plus loin en termes...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi