PHOTO Hillary (Mamans et célèbres) bloquée à l'aéroport de Dubaï à cause de son bébé, elle raconte sa mésaventure

·1 min de lecture

C’est une drôle de mésaventure qu’a vécu Hillary Vanderosieren dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 avril. Alors que la candidate révélée dans Les Ch'tis pensait rentrer chez elle à Dubaï avec son fiancé Giovanni Bonamy et leur fils unique Milo, les autorités dubaïotes ont arrêté la petite tribu.

Pourtant cela fait plusieurs mois que la famille est installée à Dubaï. Après quelques jours passés à Paris avec leurs proches, ils se sont envolés vers les Émirats Arabes Unis. Mais leur retour vers leur terre d’accueil ne s’est pas passé comme prévu. En effet, Hillary, son compagnon et leur bébé ont été bloqués à l'aéroport avec interdiction de retourner chez eux.

La raison ? Leur fils Milo, 10 mois. Comme la nouvelle recrue de Mamans et célèbres sur TFX l’explique en story sur Instagram, leur fils n’est pas résident à Dubaï. "Nous sommes bien à l'aéroport, sauf qu'il y a un gros gros gros problème. En fait, on ne peut pas passer. On est bloqués, parce que Milo n'est pas résident, il est touriste à Dubaï. Du coup, on nous dit : 'Non, vous ne pouvez pas entrer sur le territoire, vous devez retourner à Paris."

Un épisode qu’ils ont mal vécu comme le souligne la candidate de télé-réalité. "Nous, au bout de notre vie car en plus on a laissé notre chien à la maison, on explique que ce n'est pas possible..."

Plus de peur que de mal puisque les autorités dubaïotes se montrent clémentes : "Finalement, ils nous trouvent une solution qui est d'étendre le visa touriste de Milo. Là, on a fait (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Corinne Masiero : qu'a-t-elle pensé de Laura Smet dans Capitaine Marleau ?
Pierre et Frédérique (L'amour est dans le pré) : HPI, ils dévoilent ce qu'ils ont pensé de la série de TF1 avec Audrey Fleurot
Elizabeth II : ces images de Meghan Markle qu'elle a fait interdire
Julia Vignali quitte Le Meilleur Pâtissier : l'avis tranché de Cyril Lignac
Linda Hardy : son avis tranché sur la chirurgie esthétique après avoir "essayé une fois"