PHOTO Faustine Bollaert pousse un coup de gueule contre les mesures anti-Covid

·1 min de lecture

Depuis le 19 mars dernier, l'Île-de-France connait son troisième confinement. Les Franciliens sont obligés de rester chez eux, sept jours sur sept. Les déplacements doivent alors être accompagnés d'une attestation sous peine d'une amende de 135€. L'objectif avancé par l'exécutif est bien de tenter de faire baisser le nombre des contaminations à la COVID-19, qui grimpe en flèche dans le département. Comme en novembre dernier, les commerces subissent de plein fouet ces nouvelles restrictions : "Seuls les commerces vendant des biens de première nécessité seront ouverts, ce qui inclue les livres et la musique", a indiqué Jean Castex le jeudi 18 mars, lors d'un nouveau point presse hebdomadaire. Pour ceux qui pensaient profiter du confinement pour faire des emplettes, c'est bel et bien raté. Une situation qui a fortement ennuyé Faustine Bollaert qui a décidé de pousser un coup de gueule ce dimanche 28 mars.

En effet, l'animatrice de l'émission Ça commence aujourd'hui a partagé en story Instagram son profond énervement. Alors que la présentatrice phare de France 2 est en train de faire ses courses, elle filme deux rayons : l'un mettant en vente des couettes, accessibles à l'achat pour le consommateur. De l'autre côté, des rayons de collants, qui eux sont barrés et donc interdits à la vente. Une ineptie pour Faustine Bollaert qui n'a pas hésité à la partager à ses fans : "Pendant le confinement, je ne porte pas de collants. Mais j'ai le droit de dormir dans une housse. Ce monde...", (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Sheila se confie sur son amitié avec Claude François et avoue qu'il avait « un sale caractère »
Capital : Emmanuel Chain dévoile la raison très coquine qui explique le succès de l'émission
Yseult explique pourquoi elle a pris la décision de quitter la France
Vianney décomplexé pour parler de sa foi : "Je suis tout seul dans mon délire"
VIDEO Danièle Gilbert tacle Bernadette Chirac dans Les Enfants de la télé