PHOTO Emmanuelle Rivassoux : son drôle d'accoutrement déclenche l'hilarité des internautes

·1 min de lecture

Emmanuelle Rivassoux sait faire preuve d’humour ! Parfois aux dépends de son boss Stéphane Plaza qu’elle aide régulièrement dans Maison à vendre en refaisant les maisons des vendeurs sur le principe du home staging. Ainsi en septembre 2020, la jeune femme, mariée à Gilles Luka, se moquait allègrement des fesses de l’acolyte de Karine Le Marchand. Elle avait donc reposté dans une story une photo de son patron les fesses à l’air libre à côté d’une photo identique de Baptiste Giabiconi. Elle avait commenté à l'époque pour illustrer les deux clichés : "Le 'fessier ' de Baptiste Giabiconi versus le 'cucul' du patron", ajoutant "Cette photo me fait mourir de rire depuis 24h !".

Pleine d’humour, l’architecte d’intérieur sait également faire preuve d’autodérision à en croire son dernier post sur Instragram. Ce mercredi 10 mars, on retrouve la décoratrice dans un drôle d’accoutrement avec un ami pas comme les autres. Elle a en effet pris la pose dans une surprenante combinaison, des bottes de pluie et avec son âne à ses côtés pour célébrer dignement l’arrivée du printemps qui approche à grands pas. "Le printemps c’est déjà la semaine prochaine et ce qui nous fiche un coup sur la patate avec Pépito, c’est que je vais devoir ranger ce pyjama lapin pour au moins 6 mois. Il adore cette tenue et surtout les pompons ! " a commenté celle qui est sensible à la cause animale et a adopté plusieurs animaux dont l’âne Pépito.

Elle poursuit en vantant les mérites de sa tenue certes pas très glamour (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Francis Huster : son ex Cristiana Reali le tacle sur l'éducation de leurs deux filles
Affaire Carla Moreau : nouveau coup dur pour la candidate des Marseillais et son compagnon Kevin Guedj
Ingrid Chauvin : sa nouvelle routine depuis qu'elle vit seule avec son fils
Mario ("Star Academy") : la mort de son père lui a inspiré un tout nouveau combat
Faustine Bollaert poste une photo avec Nikos Aliagas, les internautes sous le charme