PHOTO - Quelle crème solaire choisir selon son lieu de vacances

Que l’on passe ses vacances sur la côte d’azur, au bord de l’atlantique ou dans un jardin à Paris, pas question de transiger sur la protection solaire. Les UV sont là aussi. Peut-être pas aussi puissants qu’à Rio, pas aussi sournois au sommet des Alpes que sous les nuages de Deauville ; mais tous dangereux quand même. Il est donc indispensable d’adapter un peu sa crème solaire à sa latitude et/ou son altitude. Mais où que l’on soit, une chose est sûre pour tout le monde : cette année on va bronzer green.

Au vu de l’état de la planète, toutes les marques ont pris conscience de l’urgence écologique et repensé leurs produits solaires dans des versions plus durables. « Protéger la peau reste notre mission première, mais aujourd’hui on doit aussi être responsable écologiquement. » déclare Sandra Saint-André, directrice marketing monde Eau Thermale d’Avène. Les démarches s’améliorent au fil des découvertes : suppression des silicones (grosses molécules très persistantes dans l’environnement), packagings en plastique recyclé, recyclable, allégé, voire même en carton (chez Laroche-Posay). Alors cet été, on bronze local, oui, et en toute bonne conscience.

1/ Pour bronzer sur la Côte d'Azur

Il fait beau, il fait chaud mais pas question de s'exposer entre midi et trois heures. Mal préparée à cause du confinement prolongé, le choc risque d’être rude. « La règle est d’ailleurs valable partout. Où que l’on soit, on doit avoir la même approche progressive face aux UV » conseille Olivier Doucet,

Retrouvez cet article sur GALA

Camille Combal : qui est son épouse Marie ?
Kate Middleton inspirée par un membre de la famille royale... et c’est une surprise!
VIDÉO - Maxime Switek quitte C à vous : ses adieux émus à l'équipe
Amanda Sthers : que deviennent Léon et Oscar, les enfants qu'elle a eus avec Patrick Bruel ?
Christine Kelly : la perte de ses jumeaux, le drame de sa vie