PHOTO - Charlotte Gainsbourg : sa fille Alice amoureuse, elle présente son chéri

·1 min de lecture

Une jeune femme amoureuse. C'est l'image qu'a donné Alice Attal, la fille de Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal, ce vendredi 23 avril sur les réseaux sociaux. À l'occasion du 19ème anniversaire de son chéri, un dénommé River, la soeur de Ben a partagé une série de clichés intimes et romantiques avec son bien aimé. Les abonnés d'Alice Attal ont ainsi pu découvrir un jeune couple amoureux et complice, en train de danser, de partager une nuit ensemble ou encore de s'échanger de doux baisers. "Joyeux 19ème anniversaire à mon humain préféré !! Le plus beau, le plus gentil, le plus sot, la meilleure des vues matinales. Je t'aime tellement", a commenté l'étudiante dans sa story Instagram.

Quoi qu'il en soit, la fille de Charlotte Gainsbourg semble très amoureuse de ce jeune Américain résidant à Brooklyn, si l'on en croit son profil. Le 1er janvier dernier, à l'occasion de la nouvelle année, elle avait partagé plusieurs clichés de personnes chères à son coeur et se dévoilait déjà au côté de ce fameux River. Une histoire d'amour que sa mère a sans doute dû suivre de près, mais à distance toutefois, étant donné que celle-ci a récemment quitté les États-Unis pour la France, où elle a rejoint son compagnon Yvan Attal. Quant à leur aînée, difficile de dire si elle est restée à New York pour ses études supérieures... ou par amour.

Dans un sujet de Marie-Claire consacré à Charlotte Gainsbourg, paru en 2019, on apprenait que sa fille Alice pourrait être "la première de la famille à faire de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Une noire qui n'avait rien à faire là" : Marie-José Pérec victime de racisme, elle témoigne
Meghan Markle accusée d’avoir tiré la couverture à elle avec une nouvelle photo d’Archie
Michel Sarran (Top Chef) se défend d’organiser des repas clandestins : sa pique à l’Elysée
"Pas de photos avec mes enfants" : Edouard Philippe explique son choix
Melania Trump attaquée sur son physique : les internautes ne l'épargnent pas