PHOTO Charlène de Monaco partage un cliché très étonnant du prince Albert

·1 min de lecture

Albert et Charlène de Monaco ont décidé de passer une fin d'année rock 'n' roll. Très loin de l'image sage de la famille royale britannique, les parents de Jacques et Gabriella montrent une face méconnue de leur personnalité. Tout a commencé le 16 décembre avec la princesse de Monaco. L'ancienne championne de natation est apparue avec un look des plus étonnants lors du traditionnel arbre de Noël organisé au palais. Avec une partie de ses cheveux rasés, Charlène a rappelé la célèbre expression « Punk is not dead » montrant qu'il fallait toujours compter sur le mouvement rebelle pour faire parler de lui.

Et s'il y a bien un autre look qui n'est pas près de disparaître, c'est celui qu'a ensuite arboré Albert II. De prince de Monaco à cow-boy, il n'y a qu'un pas quand on s'appelle Albert. Le fils de Rainier III ne peut plus le nier, après la publication de photographies instantanées sur le compte Instagram de son épouse. Grâce à Charlène de Monaco, on découvre une sortie mémorable du couple avec leurs enfants dans un lieu visiblement marqué par le Far West. Jacques et Gabriella ont ainsi eu droit à leur chapeau de cow-boy et leurs parents ont même été faire un tour au saloon.

Mais c'est encore le selfie du couple qui a de quoi étonner. On peut y avoir Albert de Monaco avec un chapeau de cow-boy sur la tête, un foulard rouge autour du cou et une chemise à carreaux. Le déguisement complet du gardien de troupeaux, légendaire personnage de la culture américaine. Pour sa part, Charlène (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Sophie Davant : découvrez les « objets exceptionnels » du prime de Noël d'Affaire conclue
VIDEO Les Z'amours : un candidat imite Charles Aznavour et provoque le malaise général
PHOTO Guillaume Pley papa : il pose avec la maman et dévoile le visage de son fils
George Clooney : le métier qu’il voulait faire avant de devenir acteur (et ça n’a rien à voir)
PHOTO Linda Hardy en maillot de bain (très) décolleté pour fêter les 28 ans de son élection, elle n’a pas changé