PHOTO Carla Bruni : sa tendre déclaration à Nicolas Sarkozy pour une occasion spéciale

·1 min de lecture

L'étincelle a bien failli ne jamais prendre. En 2007, Carla Bruni était invitée à un dîner organisé par son ami, Jacques Séguéla. Une soirée à laquelle elle ne voulait plus assister en découvrant le nom de Nicolas Sarkozy sur la liste. « Carla m’a dit “Ah non ! Pas ce mec de droite, il n’en est pas question, je ne veux pas le voir” », a expliqué le célèbre publicitaire. Ce dernier a tout fait pour convaincre la chanteuse de ne pas annuler sa venue. Et il a bien fait ! Entre les deux, le courant est immédiatement passé. D'abord terrorisé par l'attitude désinvolte de l'ex-mannequin, Nicolas Sarkozy est complètement tombé sous le charme de sa voisine de table. « Il s’est collé contre elle, il a commencé à lui murmurer à l’oreille et ça a duré jusqu’à 2 heures du matin », a raconté Jacques Séguéla. Ils ne se sont plus jamais quittés.

Mariés depuis février 2008, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni ont accueilli une petite Giulia, trois ans plus tard. Un bonheur a priori sans nuage. Même dans la tempête, le couple reste uni. Le mois dernier, c'est main dans la main que la chanteuse et l'homme politique se sont présentés au tribunal. Poursuivi pour « corruption active » et « trafic d’influence », Nicolas Sarkozy a affronté cette nouvelle épreuve avec sa moitié. « Je soutiens mon homme », avait écrit Carla Bruni en légende de clichés pris au tribunal correctionnel de Paris.

Elle est son amoureuse. Elle le chantait au début de leur histoire, et le refrain reste depuis inchangé. Ce jeudi 28 janvier, (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO Nagui : sa coupe de cheveux perturbe les téléspectateurs de N'oubliez pas les paroles
PHOTO "Ma vie n'a plus de sens" : Sara (Koh-Lanta) fait de tristes confidences
VIDEO A prendre ou à laisser : un candidat effrayé en découvrant… Louis Tomlinson dans sa chambre
Mathieu Madénian partage une « victoire » sur Twitter, la SNCF le rappelle à l’ordre
Mazarine Pingeot : sa fille lui fait toujours la même blague dans le métro et c'est très gênant