PHOTO Capucine Anav complexée par son corps : elle poste un cliché d'elle en bikini

·1 min de lecture

Ce n'est pas la première fois qu'elle s'exprime sur le sujet. Ce lundi 5 avril 2021, Capucine Anav a, une nouvelle fois, évoqué ses doutes concernant son physique. Le meilleur moyen pour cela ? Sur son compte Instagram, elle a posté une photo d'elle en bikini avec une légende lourde de sens. "Encore une fois j’ai hésité à la poster par rapport à mon corps... alors vous allez me dire 'pourquoi' j’ai déjà pris la parole sur ce sujet et c’est assez difficile pour moi, on a chacun nos complexes, et moi le mien c’est mon corps ... ce manque de graisse, de poitrine, de hanches, de cuisses, de fesses... Bref profitez car ce genre de photos se fait de plus en plus rare sur mon Insta". La star de télé-réalité a ensuite poursuivi : "NO JUDGEMENT svp, prouvez que nous ne sommes pas obligés de rentrer dans les codes d'Insta pour qu’une photo plaise et soit appréciée #instamood #natural #assume", a-t-elle écrit, souhaitant ici briser les tabous de la beauté. Un sujet qui la touche particulièrement.

En février dernier, Capucine Anav, qui a aussi été chroniqueuse dans Touche pas à mon poste, avait déjà parlé de ses complexes autour de son physique. Toujours via Instagram, elle avait posté un message poignant dans lequel elle confiait se trouver trop maigre. "Il fallait que je vous dise... Pour tous ceux qui me suivent depuis maintenant neuf ans, vous aurez remarqué qu'il est assez rare que je poste des photos de moi en maillot de bain 2 pièces. Du moins, des photos naturelles non retouchées. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

VIDEO "J'ai dû dire à ma fille de partir de chez moi" : Nathalie Marquay révèle avoir viré Lou Pernaut de chez elle
VIDEO Pierre-Jean Chalençon accusé d'avoir organisé un dîner clandestin : il donne sa version des faits dans TPMP
PHOTOS Louise Depardieu partage un émouvant souvenir d'enfance avec sa maman Elise Ventre
Patrick Bruel : son nouveau projet en hommage à sa maman Augusta
VIDEO Cyril Hanouna : cette grosse galère en plein débat houleux sur les contrôles de police pendant le confinement