PHOTO - Brigitte Macron après son opération : une 1ere sortie remarquée

Elle avait prévenu qu'on ne la garderait pas enfermée à l'Elysée, en début de quinquennat. Et encore plus récemment, à quelques jours d'une intervention chirurgicale la privant d'un déplacement à Londres avec son époux. Ce vendredi 19 juin, moins de vingt-quatre heures après avoir subi une opération de la rétine, Brigitte Macron a fait une apparition remarquée à l'Institut Gustave Roussy, où elle se rend fréquemment depuis qu'elle est Première dame. S'il lui était impossible de célébrer l'Appel du Général de Gaulle aux côtés d'Emmanuel Macron, du prince Charles et de Camilla, prévenue en amont, ce jeudi 18 juin, difficile de croire qu'elle avait subi une chirurgie maculaire, ce même jour.

Bottines à talon, jean slim, pardessus rouge écarlante, sourire généreux... L'épouse du chef de l'Etat ne portait aucun stigmate de son opération pratiquée en ambulatoire, comme le démontre des photos postées sur Instagram par son chef de cabinet Tristan Bromet. Tout juste portait-elle une paire de lunettes noires. Un confort, plus qu'une coquetterie, alors qu'elle souffre d'une légère gêne passagère, selon nos informations. Elle restera encore sous surveillance pendant quelques jours. Mais pas question de rester immobilisée. On murmurait que sa convalescence serait courte. Brigitte Macron s'est tenue à cette promesse, de la même façon qu'elle n'avait pas hésité à sortir du fort de Brégançon, avec un bras en écharpe, pour saluer les foules, l'été dernier.

Accueil d'un chef d'Etat et weekend électoral

Retrouvez cet article sur GALA

Que devient François Fillon ? Son juteux business
“C’était la bonne décision” : Angelina Jolie explique pourquoi elle a quitté Brad Pitt
Qui est Dominique Lagrou-Sempère, l’acolyte de Jean-Pierre Pernaut au JT ?
Richard Berry se sent "très maltraité" et s’en prend à Franck Riester
Ansel Elgort : l’acteur hollywoodien accusé d’agression sexuelle sur une mineure de 17 ans