PHOTO Aude (L'Amour est dans le pré) pousse un gros coup de gueule contre le gouvernement

·1 min de lecture

Les agriculteurs français en ont gros sur la patate. Ce vendredi, ils étaient des centaines à travers l'Île-de-France à s'être mobilisés pour une opération escargot à bord de leurs tracteurs pour bloquer certains grands axes. Dans leur collimateur, le gouvernement et l'Union européenne, qui prévoient de lancer une grande réforme des aides européennes au secteur agricole, pour donner la priorité aux exploitations certifiées bio et à l'agro-écologie. Ce qui n'est évidemment pas du goût de bon nombre d'agriculteurs "conventionnels"... y compris une célèbre agricultrice de la télévision ?

Aude, chouchou des téléspectateurs lors de la 13e saison de L'Amour est dans le pré, a en effet poussé un gros coup de gueule sur Instagram. Si elle ne cite pas directement la réforme annoncée, l'ancienne compagne de Christopher en veut beaucoup au gouvernement : "En rendant l'acte de manger NON PRIORITAIRE, le gouvernement a solutionné le problème du Covid. Ainsi, plus besoin d'agriculteurs, de transports, de carburant, de grandes surfaces, de caissières, de logistique, d'éboueurs..." commence-t-elle. Mais son coup de gueule perd soudain en clarté avec une énumération de conséquences supposées de cette réforme : "Plus non plus besoin d'électricité pour réchauffer la nourriture qu'on ne mangera pas. Pas besoin d'eau pour laver la vaisselle qu'on ne salira pas. Du coup, pas besoin de techniciens eau / électricité..." ajoute-t-elle. Son message a fini par perdre du sens, au point l'un de ses abonnés (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Charlène et Albert de Monaco : leur adorable cliché avec Jacques et Gabriella pour Pâques
Samuel Le Bihan : ce qui l'émeut chez sa fille atteinte d'autisme
Cynthia Sardou : la fille de Michel Sardou se livre sur son divorce difficile avec Jean-Claude Bataille
VIDEO Hélène de Fougerolles très émue par un message de Nagui et Mélanie Page au sujet de sa fille autiste
Marlène Schiappa révèle "un vrai scoop" sur le scandale de son lissage brésilien