Un phoque retrouvé décapité sur une plage du Finistère

Terrible découverte dans le Finistère

En 2019, deux cadavres sans tête de mammifères marins avaient déjà été découverts dans le département, ce qui avait conduit à des poursuites judiciaires.

Macabre découverte dans la baie de Douarnenez. Ce samedi, sur la plage de Pen Trez située sur la commune de Saint-Nic, des membres de l'association de protection de l'environnement Grumpy Nature en plein comptage d’oiseaux marins sont tombés sur un cadavre mutilé.

“Nous avons trouvé samedi un phoque décapité sur la plage de Pen Trez, affirme ainsi David Hemery, membre cofondateur de l’association, cité par La Provence. C'était un jeune mâle à qui il manquait la tête. On voyait qu'elle avait été coupée à l'arme blanche.”

Deux cas similaires en 2019

Selon le militant associatif, la mort du mammifère marin “remontait à plusieurs jours, si ce n'est plusieurs semaines”. Reste désormais à déterminer les circonstances de ce décès, qui semble a priori porter la trace de la main de l’homme.

Il y a un peu plus d’un an, deux phoques avaient ainsi déjà été retrouvés décapités et échoués sur des plages du département. Une enquête avait été menée et deux suspects, deux marins-pêcheurs, avaient été identifiés. Ils comparaîtront en octobre prochain devant le tribunal correctionnel de Quimper.