Philippines: Netflix retire des épisodes de la série "Pine Gap", montrant une carte de mer de Chine méridionale

·2 min de lecture
La série
La série

Netflix a retiré deux épisodes de la série d'espionnage australienne Pine Gap de sa plateforme aux Philippines. En cause, une plainte de Manille qui a dénoncé des scènes montrant une carte intégrant les revendications territoriales de Pékin en mer de Chine méridionale, toujours disputée. La Chine et les Philippines, notamment, revendiquent une partie de la mer de Chine méridionale, une route maritime mondiale clé et riche en ressources.

Le ministère des Affaires étrangères philippin a annoncé lundi avoir déposé une plainte au sujet de la carte qui attribue à la Chine la zone qu'elle revendique, montrée brièvement, dans le drame Pine Gap de Netflix, auprès de l'autorité de radiodiffusion des Philippines.

Sur la plateforme du géant américain, les épisodes deux et trois ont été tagués de la mention "cet épisode a été supprimé à la demande du gouvernement", sans que l'on sache exactement quand ils ont été retirés de la plateforme.

"Impropres à l'exposition publique"

Les autorités locales de diffusion ont estimé que certains épisodes violaient la souveraineté des Philippines et étaient "impropres à l'exposition publique", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Cette représentation "n'est pas un accident car elle a été consciemment conçue et calculée pour transmettre spécifiquement un message", en l'occurrence que les revendications territoriales de la Chine sont "légitimes", a déclaré le ministère, citant la décision de l'autorité de radiodiffusion.

La présidente de l'autorité de radiodiffusion, Rachel Arenas, a assuré que Netflix avait reçu l'ordre de supprimer les épisodes deux, trois et quatre. L'épisode quatre était toujours disponible lundi.

Plus tôt cette année, le Vietnam a déposé une plainte sur le même sujet, incitant Netflix à retirer l'intégralité du drame en six épisodes dans le pays.

Pékin a ignoré une décision d'un tribunal international de 2016 qui a déclaré que sa revendication sur la majeure partie de la mer de Chine méridionale était sans fondement. Les tensions entre Manille et Pékin au sujet de la voie navigable ont connu un nouvel épisode de tension, en mars, après que des centaines de bateaux chinois ont été repérés à l'intérieur de la zone économique exclusive des Philippines.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles