Philippines: la fille de Duterte candidate à la vice-présidence

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sara Duterte, fille du président philippin Rodrigo Duterte, a annoncé samedi sa candidature à la vice-présidence du pays aux élections de mai 2022.

La fille du président philippin Rodrigo Duterte, Sara Duterte, a annoncé samedi sa candidature à la vice-présidence du pays aux élections de mai 2022, mettant fin aux spéculations qui lui prêtaient l'intention de briguer la succession de son père. Mais à la grande surprise de la Commission électorale, chargée de recueillir les candidatures à la présidence et à la vice-présidence avant la date-butoir du 15 novembre, le président sortant Rodrigo Duterte a fait savoir samedi qu'il pourrait lui aussi briguer la vice-présidence, contre sa fille.

M. Duterte, qui ne peut constitutionnellement prétendre à un deuxième mandat présidentiel de six ans, "remettra son certificat de candidature à la vice-présidence lundi, c'est ce qu'il a dit", a déclaré le porte-parole de la présidence Martin Andanar à la chaîne philippine ABS-CBN. "J'aimerais croire que c'est le plan pour le moment. Je ne sais pas si ce sera le même plan d'ici demain ou d'ici lundi", a-t-il toutefois nuancé.

Jusqu'à présent, les observateurs tablaient plutôt sur une candidature de Sara Duterte à la présidence. Ces conjectures avaient été alimentées par le retrait surprise, il y a quelques jours, de sa candidature à un nouveau mandat à la mairie de Davao (sud), et par son ralliement soudain au Lakas-Christian Muslim Democrats, le parti politique national de son alliée et ancienne présidente Gloria Arroyo. La candidature de Mme Duterte a reçu, dès son annonce, le soutien de Ferdinand "Bongbong" Marcos Junior, qui brigue quant à lui la présidence et voit ses chances de succès renforcées. M. Marcos est le fils et l'homonyme du dictateur Ferdinand Marcos, au pouvoir de 1965 à 1986.

A lire :Rodrigo Duterte ordonne à la police de tirer sur ceux qui "troublent" le(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles