Crash d’un avion militaire aux Philippines : le bilan s’élève à 50 morts

·1 min de lecture
Un avion militaire philippin, de type C-130, a pris feu après s'être écrasé en tentant d'atterrir sur l'île de Jolo dimanche 4 juillet.
Un avion militaire philippin, de type C-130, a pris feu après s'être écrasé en tentant d'atterrir sur l'île de Jolo dimanche 4 juillet.

Un avion militaire s?est écrasé en ratant son atterrissage sur l?île de Jolo dimanche 4 juillet dans le sud des Philippines. Il y avait en tout 96 passagers à bord, pour la plupart des militaires, que l?appareil C-130 Hercules devait transporter depuis Cagayan de Oro (sur l?île de Mindanao). Au moins 50 personnes ont été tuées dans le drame et des dizaines d?autres blessées. Il s?agit de l?un des plus graves accidents aériens de l?histoire de l?armée philippine.

L?appareil s?est écrasé et a pris feu après avoir manqué la piste d?atterrissage dans le sud de l?archipel, selon l?armée. Cinquante personnes, dont 47 militaires et 3 civils, ont péri quand l?avion a dérapé et pris feu, a expliqué le porte-parole de l?armée philippine, le général Edgard Arevalo. Un précédent bilan faisait état de 45 morts. Au total, 53 personnes ont été blessées, pour la plupart des militaires. On ignore si les pilotes ont survécu.

« Nous cherchons aussi à récupérer tout enregistrement »

Les trois personnes tuées au sol travaillaient dans une carrière proche du lieu de l?accident, a déclaré à l?Agence France-Presse Tanda Hailid, un responsable local. L?avion s?est écrasé à la mi-journée sur l?île de Jolo dans la province de Sulu. De nombreux passagers avaient récemment reçu leur instruction militaire de base et avaient été envoyés sur cette île dans le cadre d?une force opérationnelle conjointe de lutte contre le terrorisme dans cette région à majorité musulmane.

Sur des photos du lie [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles