Philippines: le bilan de la tempête Nalgae continue d'augmenter

REUTERS - LISA MARIE DAVID

Le bilan de la tempête Nalgae qui s'est abattue sur les Philippines s'est alourdi lundi 31 octobre, atteignant 98 morts, à mesure que de nouveaux corps étaient retrouvés.

La plupart des victimes sont décédées dans des glissements de terrain et des inondations, vendredi dernier à Mindanao, l'île au sud de l'archipel. La tempête a frappé l'île principale de Luzon pendant la nuit de samedi à dimanche, balayant tout sur son passage et causant des coupures d'électricité. La capitale Manille et les villes voisines ont subi d'importantes inondations.

Le nombre de victimes pourrait être amené à s'accroître de nouveau, l'agence nationale de gestion des catastrophes naturelles recensant encore 63 personnes portées disparues dans son dernier compte rendu alors que plusieurs dizaines de personnes ont été blessées. Les autorités locales ont annoncé être passées d'une « opération de recherche et de sauvetage à une opération de repêchage parce que les chances de survie après deux jours sont pratiquement nulles ».

20 typhons et tempêtes par an

En moyenne, 20 typhons et tempêtes frappent les Philippines chaque année, tuant habitants et bétail sur leur passage, et ravageant fermes, maisons, routes et ponts, même si le sud est rarement touché. Ces dernières années, les glissements de terrain et les crues soudaines survenues dans des régions montagneuses touchées par la déforestation ont compté parmi les conséquences les plus mortelles des tempêtes aux Philippines.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI