Philippines : le bilan humain des inondations grimpe à 25 morts

Philippine Coast Guard (PCG)/AFP - Handout

Des dizaines de milliers de personnes ont été forcées de fuir leurs maisons après que des pluies diluviennes ont submergé des villages, des villes et des autoroutes.

Au moins 25 personnes sont mortes dans les inondations survenues le jour de Noël aux Philippines, selon un nouveau bilan des autorités le 28 décembre 2022.

26 personnes disparues

Des dizaines de milliers de personnes ont été forcées de fuir leurs maisons après que des pluies diluviennes ont submergé des villages, des villes et des autoroutes, coupant court aux festivités de Noël dans ce pays majoritairement catholique. Selon l'agence nationale de gestion des catastrophes, plus de 81.000 personnes se sont réfugiées dans des centres d'évacuation et des efforts étaient toujours déployés pour venir en aide aux populations les plus touchées.

Au moins treize personnes sont mortes, la plupart noyées, dans la province du Misamis Occidental et sur l'île méridionale de Mindanao, a annoncé l'agence. Vingt-six personnes demeurent introuvables tandis que neuf blessés ont été recensés.

Un pays vulnérable aux catastrophes naturelles

Selon les prévisions météorologiques, des pluies modérées à fortes restaient probables mercredi et jeudi dans les régions centrales et du sud, en raison d'une zone de basse pression venue de la côte qui pourrait se transformer en dépression tropicale. "Des inondations et des glissements de terrain provoqués par la pluie sont possibles, en particulier dans les zones sujettes ou très sujettes à ces aléas", a expliqué le bureau météorologique d'Etat. Les autorités ont annoncé le 28 décembre que des opérations de reconnaissance aérienne étaient en cours au-dessus du Misamis Occidental pour mesurer l'étendue des dégâts.

Le temps avait commencé à se dégrader en fin de semaine dernière aux Philippines, l'un des pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles et où une grande partie des 110 millions d'habitants s'apprêtaient à fêter Noël.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi