Philippines: 2000 personnes évacuées suite à l'éruption du volcan Taal

Un des volcans les plus actifs des Philippines, situé près de la capitale Manille, a craché dimanche un énorme nuage de cendres. Des milliers de résidents ont été évacués par précaution et les vols sur Manille ont été annulés ont annoncé les autorités.

Les sismologues philippins ont enregistré des mouvements de lave sur le volcan Taal, à quelque 65 km au sud de Manille. Une éruption pourrait intervenir « d'ici quelques jours ou semaines » si cette activité continue, a déclaré Renato Solidum, chef de l'Institut de volcanologie et sismologie des Philippines. La dernière éruption du Taal date de 1977, a-t-il ajouté.

Une colonne de cendres haute d'un kilomètre était visible et des grondements audibles dans les environs de ce volcan apprécié des touristes. Plus de 2 000 habitants vivant sur l'île où se trouve le Taal, au milieu d'un lac, ont été évacués par mesure de sécurité, ont indiqué les autorités locales. Les habitants d'une île voisine pourraient également être évacués si la situation empire, a précisé Renato Solidum.

L'archipel des Philippines est situé sur la « ceinture de feu » du Pacifique, où les plaques tectoniques entrent en collision, provoquant séismes et activité volcanique réguliers. En janvier 2018, des dizaines de milliers de personnes avaient dû être évacuées en raison d'une éruption du Mont Mayon, dans la région centrale de Bicol.

(avec AFP)