Philippe de Villiers compare le pass sanitaire à «l'apartheid»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
JP PARIENTE/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Philippe de Villiers
    Haut fonctionnaire, essayiste et homme politique français

Invité d'Europe 1 lundi matin, Philippe de Villiers a comparé le pass sanitaire à «l'apartheid».

Invité ce lundi matin d'Europe 1, Philippe de Villiers a évoqué la vaccination, comparant le pass sanitaire -et bientôt vaccinal- à «l'apartheid», le régime ségrégationniste de l'Afrique du Sud : «Je dis : liberté vaccinale. Je pense qu'il y a des publics très anciens ou avec des comorbidités qui ont intérêt à utiliser le vaccin. Mais la liberté vaccinale doit être première. Je suis hostile à la vaccination des enfants et je suis hostile au pass sanitaire parce que le pass sanitaire, c'est de l'apartheid. Il y a deux catégories de citoyens.» «Quand vous désignez dans une société un bouc-émissaire, ça s'appelle comment? On explique que c'est à cause des non-vaccinés qu'on se trouve dans cette situation. C'est scandaleux, c'est un mensonge», a-t-il poursuivi, interrogé par Sonia Mabrouk sur cette comparaison entre le choix laissé à la population de se faire vacciner ou non avec la politique de séparations entre noirs et blancs abolie en 1991 en Afrique du Sud.

«Quand vous choisissez de gouverner par la peur, dans l'histoire ça a toujours été comme ça, quand vous faites peur à un peuple, il obéit. Il ne pense plus, il ne pense plus qu'à sa santé. Mettre cette peur au-dessus de tout permet de le tenir au calme. C'est une aubaine pour Macron, en pleine campagne présidentielle, ça permet de ne plus faire de meetings, ça ne permet plus aux candidats d'aller sur le terrain. Ça change la donne, mais ça va se retourner contre lui», a prédit l'ancien député européen, soutien d'Eric Zemmour pour l'élection présidentielle de 2022 après avoir pendant les premières années du quinquennat d'Emmanuel Macron vanté leur proximité, allant jusqu'à se féliciter d'avoir obtenu une réouverture rapide du parc du Puy du Fou après le premier(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles