Philippe Verdier : L'ex Mr météo perd son procès en appel contre France Télévisions

·1 min de lecture

L'affaire remonte à octobre 2015. France Télévisions remerciait Philippe Verdier de son poste de Mr Météo dans le groupe du service public. Une éviction qui survenait à la suite de la publication de "Climat investigation", un ouvrage jugé climatosceptique dans lequel le chef du service météo dénonçait les liens entre scientifiques, politiques, lobbies économiques et ONG environnementales.

Outre cet ouvrage, celui qui présentait la météo sur France 2 depuis 2011 s'était également fendu d'une lettre ouverte adressée à François Hollande afin de critiquer ses choix en matière d'écologie. À l'époque, France Télévisions avait justifié son licenciement pour "manquement au devoir de réserve". Il était également reproché à Philippe Verdier d'avoir mentionné son statut à France Télévisions lors de la promotion de son livre et d'avoir insinué que le groupe audiovisuel manquait d'indépendance vis-à-vis de l’État. "Lorsqu’on est salarié d’une maison comme France Télévisions, il faut faire une distinction entre ses avis personnels et ce que l’on fait porter à l’entreprise. Là, il y a eu confusion, et ça me pose problème", avait jugé la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte.

À lire également

Philippe Verdier perd aux Prud’homm... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles