Philippe Torreton : « Bertrand Tavernier avait une curiosité sans limites »

Par Marc Godin
·1 min de lecture
Philippe Torreton a reçu le césar 1996 du meilleur acteur pour « Capitaine Conan » de Bertrand Tavernier.
Philippe Torreton a reçu le césar 1996 du meilleur acteur pour « Capitaine Conan » de Bertrand Tavernier.

À l'annonce de la disparition de Bertrand Tavernier, Philippe Torreton est forcément ému. À 55 ans, l'acteur n'a pas oublié que le metteur en scène lui a offert son premier grand rôle au cinéma. C'était dans L.627, en 1992. Les deux hommes s'entendent à merveille. Les deux passionnés qu'ils sont se comprennent vite. Et c'est ainsi que Philippe tournera trois autres films avec Bertrand : L'Appât en 1995, Capitaine Conan sorti en 1996 et Ça commence aujourd'hui, leur dernière collaboration en 1999. Autant d'occasions pour le comédien de se fabriquer des souvenirs. Et des moments forts qu'il se remémore avec passion. Bien sûr.

Le Point Pop : En 1991, vous débutez votre collaboration avec Bertrand Tavernier sur le polar L.627.

Philippe Torreton :J'étais à la Comédie-Française depuis peu et je jouais Diafoirus dans Le Malade imaginaire, monté par Gildas Bourdet, avec Jean-Luc Bideau. Bertrand est venu voir la pièce et j'ai été agréablement surpris qu'il m'envisage en flic pour L.627. Sa curiosité m'a ravi. Il avait adoré le spectacle, mon énergie, je l'avais fait rire.

Il vous a d'ailleurs offert un rôle conséquent dans L.627.

Oui, je fais partie de l'équipe des stups, dirigée par Didier Bezace, qui lui aussi nous a quittés. Ça fait beaucoup de gens qui partent, c'est pénible ! À l'époque, mon expérience dans le cinéma se résumait à quelques jours de tournage dans le film La Neige et le Feu (de Claude Pinoteau, NDLR). Quand on étudie la distribution des films de Be [...] Lire la suite