Philippe Saurel, candidat dans l’Hérault : «La sécurité et la propreté sont loin de donner satisfaction»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
PASCAL GUYOT/AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis 2 ans, il est discret. Pour les législatives, il se présente dans la 3ème circonscription de l’Hérault. Un retour souriant pour Philippe Saurel, maire de Montpellier de 2014 à 2020. Depuis son échec aux municipales, le montpelliérain suit depuis son siège de conseiller municipal les évolutions de la 7ème ville de France.

Paris Match : Que se passe-t-il à Montpellier? En début de semaine, un contrôleur de bus a été agressé au couteau, les tramways sont de plus en plus sales, les services de trams de plus en plus réduits... D’où viennent ces problèmes?
Philippe Saurel : Il faut demander ça au président de la Métropole… Il y a eu beaucoup de parole et de communication, aujourd’hui on se rend compte que la sécurité est loin de donner satisfaction, la propreté non plus. La cadence des lignes de tram est très lente, on pourrait le remettre en question car ça n’apporte pas satisfaction. La ligne 5 que j’ai commencé à faire construire devait aller de Lavérune à Clapiers, mais finalement le maire compte arrêter la ligne plus en amont de chaque côté des lignes. C’est une déception.

Vous vous présentez aux législatives après deux années discrètes depuis votre défaite aux dernières municipales. Après des problèmes de santé et familiaux, qu’est-ce qui vous pousse à continuer en politique?
Lorsque j’ai été battu aux municipales, je sortais d’une période complexe. Physique après une intervention au genou qui m’a handicapé. C’était une intervention très lourde qui a demandé un an pour retrouver un fonctionnement normal. Le décès de ma mère en pleine élection et le Covid n’ont pas aidé. C’était une période difficile qui a entraîné presque de la lassitude. J'étais blasé. Depuis 2 ans, mes ennuis de santé sont résolus, je suis libéré. Je suis sorti de cette période difficile et notamment des 5 procédures juridiques du PS (Accusation d’avoir enfreint la loi de séparation de l’église et de l’Etat, accusation devant la commission nationale d’examen d’avoir dépasser ses frais de campagne avec des frais de communication liés du Covid, accusation de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles