Pour Philippe Olivier (RN], «nous ne sommes pas en vraie démocratie»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Alain ROBERT/SIPA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le député européen du RN et conseiller spécial de Marine Le Pen  Philippe Olivier  était l’invité des Quatre vérités sur Télématin samedi 16 avril. Il a détaillé le programme de sa candidate et s’est montré confiant pour le débat du second tour.

Le député européen du RN et conseiller spécial de Marine Le Pen Philippe Olivier était l’invité des Quatre vérités sur Télématin samedi 16 avril. Il a détaillé le programme de sa candidate et s’est montré confiant pour le débat du second tour.

Philippe Olivier croit plus que jamais à l’élection de la candidate d’extrême-droite le 24 avril au soir. Peu importe les sondages et autres commentaires, il a expliqué que « si on regarde les déplacements de Marine Le Pen, on voit que cela se passe extrêmement bien. Elle est très bien reçue » contrairement à « Monsieur Macron [qui] essaye d’effondrer la mêlée. »

Lire aussi : Le Pen ou Macron : selon les Français, qui est le plus crédible sur les thèmes majeurs ?

Il a, par ailleurs, critiqué la posture du président-candidat : « Monsieur Macron vient nous dire : c’est un bilan catastrophique, je ne veux pas vous le présenter, personne ne m’aime avec des ministres que personne ne connait mais je veux que vous votiez pour moi » et ajouté que « les Français sont un peuple adulte et très politique donc les diversions apparaissent pour ce qu’elles sont. »

Lire aussi :Sondage de la présidentielle : l'analyse de la campagne de l'entre-deux tours par l'Ifop

Quant à un potentiel vote RN de la part des militants de Jean-Luc Mélenchon, le député a déclaré qu’« un électeur de Jean-Luc Mélenchon doit se dire que dès septembre il y aura la réforme des retraites de 65 ans et à partir de 2030, les gens travailleront jusqu’à l’épuisement pour des pensions de misère. »

«Nous tendons la main à tout le monde», a expliqué Philippe Olivier

Mais outre une place au second tour, des déplacements qui se passent bien pour la candidate, Marine Le Pen semble pâtir d’un manque de soutien politique, qui(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles