Philippe Martinez juge Mélenchon « parfois outrancier » et « sectaire »

Philippe Martinez n'a pas mâché ses mots au moment d'évoquer Jean-Luc Mélenchon (photo d'illustration).  - Credit:Florian Escoffier / MAXPPP / PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
Philippe Martinez n'a pas mâché ses mots au moment d'évoquer Jean-Luc Mélenchon (photo d'illustration). - Credit:Florian Escoffier / MAXPPP / PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Tensions entre Philippe Martinez et Jean-Luc Mélenchon. Invité par la radio RTL ce dimanche 13 novembre 2022, le secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT) a été questionné sur le refus de s'associer à la « marche contre la vie chère » organisée par le leader de La France insoumise (LFI). Le patron de la puissante confédération, Philippe Martinez, avait peu goûté à l'initiative de la gauche : « Les syndicats doivent être soutenus et on ne doit pas faire les choses en parallèle », avait-il confié.

Jean-Luc Mélenchon avait beau avoir mis la pression sur les syndicats, la CGT, la FSU et Sud-Solidaires avaient refusé de signer l'appel. « La puissance de notre marche est un appui à la mobilisation des salariés » et « il faut penser tout ça comme un tout, qui s'entre-épaule, qui s'entraide », avait répondu le patron de LFI avant de qualifier la position de Philippe Martinez de « sectaire ».

« Ce n'est pas un qui décide à la place de tous »

« Jean-Luc Mélenchon est parfois outrancier, peut-être sectaire aussi », a assuré Philippe Martinez ce dimanche. Le syndicaliste n'a pas de problème avec l'ancien député LFI, mais ne comprend pas ses prises de position. « Il faut que l'on écoute les organisations syndicales qui sont présentes dans les entreprises et qui sont le lien avec les revendications des salariés », a-t-il assuré. « Sur les formes d'actions, ce n'est pas un qui décide à la place de tous, mais on se parle et on décide des formes d'actio [...] Lire la suite