Philippe Labro – Euro 2020 : « Un fiasco et des enseignements »

·1 min de lecture
L'écrivain et journaliste Philippe Labro.
L'écrivain et journaliste Philippe Labro.

La déception est encore palpable. Depuis lundi, et la terrible désillusion tricolore en 8e de finale de l?Euro 2020 (défaite 3-3, 4-5 tab. contre la Suisse), la France du foot éprouve toujours les effets de la gueule de bois. Mais plutôt que de se lamenter sur cette élimination et rejouer le match inlassablement, Philippe Labro préfère tirer les leçons de la débâcle.

D?abord, il « ne faut jamais se voir trop beau et surtout ne jamais le dire », débute l?écrivain. Puis, « ne jamais trop prédire, trop prévoir » et, à l?inverse, « ne pas avoir la mémoire courte » : « Ne brûlons pas ce que l?on a adoré. » « Ne jamais être arrogant ou condescendant. » Car la vanité est un vilain défaut. « Ne jamais céder à l?euphorie. » Le journaliste fait ici référence à Paul Pogba, exultant après son but, et en partie responsable de l?égalisation helvétique quinze minutes plus tard. « N?a-t-il pas été atteint par l?euphorie ? » s?interroge l?intellectuel. Et surtout, « ne jamais douter ». Car le doute est le premier signal de la dépression.

À LIRE AUSSI« C?est la pire défaite de l?histoire de l?équipe de France »

« Toujours défendre. » En tête au compteur (3-1) à dix minutes de la fin du temps réglementaire, la France s?est complètement effondrée dans les derniers instants de la rencontre. « Toujours entretenir le lien », poursuit Philippe Labro. « Ce fameux groupe dont on nous disait qu?il était uni, ne semble pas l?être autant. » « Toujours penser au passé » également. Car ce [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles