Philippe Labro – Élection américaine : « le mois de tous les dangers »

Par Le Point.fr
·1 min de lecture
Philippe Labro.
Philippe Labro.

Donald J. Trump luttera coûte que coûte. Acculé et de plus en plus isolé, le président des États-Unis cherche à tout prix un moyen de faire invalider le verdict des urnes. Pour cela, il a d'abord émis l'idée de saisir toutes les machines électorales américaines pour vérifier leur conformité. Puis il aurait évoqué l'instauration de la loi martiale dans le pays, une première depuis la Seconde Guerre mondiale. « Le dernier mois avant l'investiture de Joe Biden, c'est le mois de tous les dangers, avertit Philippe Labro. Trump est capable de tout, car il croit encore pouvoir changer l'élection ! »

Lire aussi Gérard Araud ? Biden élu, la guerre civile américaine continue

Mais ce qui interpelle avant tout l'intellectuel, c'est davantage « l'indulgence, la bienveillance, voire la dévotion dont fait preuve Donald J. Trump à l'égard de la Russie et de Vladimir Poutine ». Alors que l'Amérique vient d'être la cible d'une cyberattaque attribuée à la Russie, qui a permis de récolter les données de plusieurs agences américaines, le président des États-Unis semble totalement ignorer la gravité de la situation. Pourtant, « c'est une attaque qui atteint la sécurité de l'Amérique », précise le journaliste et écrivain. « Une très grande partie du savoir-faire, des secrets, des méthodes et des statistiques américaines est entre les mains des Russes. » Alors, Philippe Labro s'interroge : « Que s'est-il passé pour que la Russie tienne de la sorte Donald Trump ? »