Philippe Etchebest refuse de rouvrir la terrasse de son restaurant

·1 min de lecture
Philippe Etchebest estime que la jauge de 50 % pour les terrasses n'est pas une mesure claire.
Philippe Etchebest estime que la jauge de 50 % pour les terrasses n'est pas une mesure claire.

« La jauge de 50 % imposée aux terrasses ne veut rien dire. » Le chef Philippe Etchebest, à la tête du restaurant le Quatrième Mur à Bordeaux, a décidé de ne pas rouvrir sa terrasse mercredi 19 mai. Il préfère attendre le 9 juin, deuxième phase du déconfinement, qui donnera la possibilité aux restaurants d'accueillir des clients à l'intérieur. « La jauge de 50 % imposée aux terrasses ne veut rien dire. C'est flou. Rouvrir avec 1,50 m entre les tables, ce serait plus précis », explique-t-il dans le JDD, le 16 mai.

Depuis le début de la crise sanitaire, Philippe Etchebest a souvent laissé éclater sa colère face aux décisions du gouvernement et aux restrictions sanitaires qui ont durement impacté le secteur de la restauration. « Les modalités changent tout le temps, donc, moi, je reste extrêmement prudent », ajoute-t-il.

À LIRE AUSSIDéconfinement : quel temps pour la réouverture des terrasses ?

Le chef bordelais reste prudent aussi au regard de la météo. « Imaginez-vous rouvrir une grosse machine, refaire une carte, faire revenir tout le personnel mais finalement devoir tout annuler et jeter de la marchandise parce qu'il pleut ? Impossible. » Mercredi, il risque en effet de pleuvoir et de faire nuageux sur une bonne partie de la France.

« Les gens doivent se discipliner »

Si le ciel est gris et que cette jauge l'ennuie, Philippe Etchebest voit cependant des motifs d'espoir dans cette première phase de déconfinement de la restauration : « On voit enfin le bout du [...] Lire la suite