Philippe Etchebest assommé par la prolongation du confinement pour les restaurateurs : "J'ai 0 euros d'aide et 70 000 euros de frais chaque mois" (VIDEO)

·1 min de lecture

Et ça continue, encore et encore... S'il a annoncé ce jeudi soir que la situation sanitaire pourrait peut-être s'améliorer dans les prochains jours, Jean Castex a douché les espoirs de nombreux professionnels durant son intervention. Outre l'annonce de la prolongation du confinement pour "au moins" quinze jours, le Premier ministre a également d'ores et déjà indiqué que les restaurants et les bars ne seraient pas immédiatement concernés par la possible réouverture progressive des commerces.

Une situation qui a plongé le chef cuisiner Philippe Etchebest dans une colère profonde, comme il a pu l'exprimer ce vendredi matin dans les Grandes Gueules de RMC Story. Invité à réagir par Alain Marschall, la terreur de Top Chef s'est montrée pour le moins dépité, sans perspectives. "Ils vont alléger (le confinement) pour les fêtes de Noël, pour que les Français puissent passer les fêtes en famille, nous les restaurants il y a peu de chance pour qu'on soit ouverts ! Et il va y avoir un reconfinement plus dur à partir du mois de janvier, puisque la courbe va augmenter, c'est logique, c'est les montagnes russes !" S'il se lance dans des prédictions qui n'engagent que lui, celui qui "ne croit pas une seconde" qu'il puisse ouvrir dans quelques semaines est certain d'une chose : sa situation financière est inquiétante.

"Il y a énormément d'entreprises qui n'ont droit à aucune aide ! [...] Moi, j'ai zéro aides, j'ai 55 employés et la limite est à 50, je ne suis pas éligible, j'ai zéro aides, et (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Ingrid Chauvin : son geste qui sème le doute après l'annonce de sa rupture avec Thierry Peythieu
Moment de flottement entre Aya Nakamura et Nathalie Renoux après une question sur sa vie privée (VIDEO)
Laurence Boccolini poste un message très émouvant sur Instagram et sensibilise sur l'infertilité
Anne-Elisabeth Lemoine raconte son quotidien de mère de famille surchargée : "C'est chaud !"
Patrick Fiori pousse un coup de gueule contre les mesures gouvernementales