Philippe Etchebest appelle les restaurateurs à ne pas braver la loi en ouvrant leurs établissements

·1 min de lecture

Certains sont prêts à miser sur l'illégalité. Alors qu'ils sont depuis un an fortement impactés par les restrictions mises en place par le gouvernement, certains restaurateurs ont prévu d'ouvrir leurs portes ce lundi 1er février. Une manière de faire entendre leur mécontentement face aux décisions de l'Exécutif, et de réaliser un acte de désobéissance. Présent sur RTL, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a lancé un avertissement de taille : les restaurants qui enfreindront les règles en ouvrant verront leur accès au fonds de solidarité "suspendu pendant un mois", et "définitivement" en cas de récidive.

À lire également

Vaccin : Bernard Tapie lâche une véritable bombe sur un choix du gouvernement

Présent sur CNEWS ce lundi 1er février, Philippe Etchebest a lui aussi voulu faire passer un message à ses confrères. Engagé depuis un an dans la défense de la profession, le chef étoilé ne souhaite pas voir certains franchir la ligne jaune. "

Il y a une colère, il y a une fatigue morale, psychologique qui pousse les gens à faire des choses qu'ils ne devraient pas faire (...) Là je dis attention, parce que ça peut les amener à être sanctionnés et à se couper des aides, sur lesquelles on s’est battus avec mon groupe... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi