Philippe Croizon pourrait devenir le premier handicapé à aller dans l’espace

·1 min de lecture
Philippe Croizon pourrait entrer dans l'histoire de la conquête spéciale en devenant le premier handicapé dans l'espace.
Philippe Croizon pourrait entrer dans l'histoire de la conquête spéciale en devenant le premier handicapé dans l'espace.

Alors qu?une fusée d?Elon Musk doit transporter, mercredi 15 septembre, quatre touristes dans l?espace, à terre, un invité va suivre la mission avec un intérêt particulier. Philippe Croizon, célèbre sportif français amputé des quatre membres, espère lui aussi aller en orbite avec SpaceX. « Un jour, nous vous ferons voler à bord de Starship », lui a promis Elon Musk en novembre 2020. L?aventurier est en ce moment même aux États-Unis pour assister à la première mise en orbite de cette capsule avec des touristes à bord.

Le patron de Tesla et SpaceX répondait sur Twitter à Philippe Croizon, qui s?était lancé le défi de contacter l?entrepreneur s?il dépassait les 50 000 abonnés à son compte avant Noël. Ce chiffre avait été atteint en seulement une heure. « Hello @elonmusk, je suis un aventurier français célèbre sans bras ni jambes ! Envoyez-moi dans l?espace pour montrer une fois de plus que tout est possible ! » avait alors tweeté Philippe Croizon. Cet ancien ouvrier devenu athlète de 53 ans, amputé des quatre membres à la suite d?un accident en 1994, avait notamment accompli une traversée historique de la Manche à la nage en 2010.

Philippe Croizon n?attendait pas vraiment de réponse à ce message envoyé « comme une bouteille dans l?espace », a-t-il raconté lundi à l?Agence France-Presse, après une conférence au lycée français de San Francisco, saluée par une ovation debout des élèves. « Et là maintenant, je pars à Cap Canaveral pour le décollage, 3 jours plus ta [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles